Je pense encore à toi

 

Je suis entré dans l’église

Je n’y ai vu personne,

Que le regard éteint du plâtre des statues.

Je connais un endroit où il n’y a rien au-dessus,

Je pense encore à toi.

 

J’aurais dû me méfier des vents qui tourbillonnent,

De ces pierres qui taillent cachées sous l’eau qui dort,

De ces bouts de ruisseaux qui deviennent des ports,

Je pense encore à toi.

 

On m’avait dit que tout s’efface,

Heureusement que le temps passe.

J’aurai appris qu’il faut longtemps,

Mais le temps passe, heureusement… Heureusement.

 

J’ai croisé le mendiant qui a perdu sa route,

Dans mon manteau de pluie je lui ressemble un peu.

Et puis j’ai ton image plantée dans les yeux,

Je pense encore à toi.