Le monde est sourd

Pendant qu’on se promène,
L’enfant pour cinq francs la semaine
Vient broder des survêts
Pour l’homme blanc qui golfe en voiturette.
Sale temps sur la planète !
Oh ! le drôle, le drôle de temps…
Porter secours, c’est défendu :
Le monde autour est sourd, bien entendu.

Chercheur contre nature,
Truqueur sur l’honneur qui jure,
Faut pas que ça vous inquiète,
J’ai bien connu l’animal mort dans votre assiette.
Sale temps sur la planète !
Oh ! le drôle, le drôle de temps…
Porter secours, c’est défendu :
Le monde autour est sourd, bien entendu.

Tricheur à la tribune,
Menteur amassant la fortune,
Grimpeur dans la tempête,
Rien que des doses d ‘eau claire au fond de la musette.
Sale temps sur la planète !
Oh ! le drôle, le drôle de temps…
Pas de témoin une fois de plus :
Le monde autour est sourd, bien entendu.

Cendrillon tombée d’un coin du Sahel,
Perdue…
Sur un bout de papier me lance un appel,
Et dessus
Elle dit « C’est où exactement ?…
C’est où exactement la Tour de Babel ? »

Monsieur sort de l’église,
Heureux que les hommes fraternisent,
Son fils qui lui fait la tête
Et lui qui court acheter le fusil et les fléchettes.
Sale temps sur la planète !
Oh ! le drôle, le drôle de temps…
Porter secours, c’est défendu :
Le monde autour est sourd, bien entendu.
Pendant qu’on se promène,
L’enfant pour cinq francs la semaine…

Chercheur contre nature,
Bien caché derrière sa devanture…

Tricheur à la tribune…
Et nous, tous les applaudir…
Comme la lune…
Comme la lune…