Trop grand maintenant

On en a passé des mois de décembre
Avec la neige au milieu de la chambre,
Et tous ces hommes étranges qui venaient pour couper l’eau.
La moitié de l’année au régime,
Ramener les bouteilles, compter les centimes,
Et quand je te croise aujourd’hui, tu me regardes de haut…

Joe ! T’as plus le temps,
T’as trop d’argent,
Tu es trop grand maintenant.
Joe ! Tu gagnes beaucoup trop !
Joe ! T’as plus le temps,
T’as trop d’argent,
Tu es trop grand maintenant.

T ‘étais chanteur dans des boîtes minables,
Tu vidais ton cœur entre les tables
Pour quelques notables, quelques marchands de hauts-fourneaux.
Après, t’allais voir de drôles de garçons
Pour qu’ils te parlent de révolution.
Quand tu les croises aujourd’hui, tu fais même plus attention !

Joe ! T’as plus le temps,
T’as trop d’argent,
Tu es trop grand maintenant.
Joe ! Tu gagnes beaucoup trop !
Joe ! T’as plus le temps,
T’as trop d’argent,
Tu es trop grand maintenant.

T’as quelqu’un pour gérer ton affaire,
T’as quelqu’un pour calmer ta colère,
Y a toujours quelqu’un pour écouter tes méthodes.
Y a des filles au fond de ta baignoire,
Des flatteurs le long de tes couloirs,
Mais y a pas plus seul qu’un chanteur à la mode !